Bandeau Editions KC Galerie CK

Basile Aline






Peinture de Pierre ASSÉMAT
Peinture originale de Basile Aline

De rupture en rupture

Par Christian Courbère

L'œuvre de Basile Aline naît de carcans brisés par des révoltes sublimées. Ses peintures aux couleurs vives et ses sculptures torturées en témoignent. Au-delà de trois ou quatre générations, sa généalogie ascendante se perd dans l'anonymat de l'esclavage qui a peuplé sa Martinique natale.

Après une formation académique aux beaux-arts, il a très vite besoin d'exprimer autrement ses cris intérieurs. Une œuvre de MATHIEU, découverte fortuitement dans une exposition, provoque une révélation : on peut aussi peindre comme ça ! Ce choc émotionnel autant qu'esthétique guide Aline vers d'autres artistes contemporains qui donneront à l'artiste naissant de profondes et durables influences. Longtemps il peindra à la manière de, sans le vouloir. Cette première rupture avec le joli classicisme lui donne tellement de jubilation ! Il a tant de choses à dire autrement que par la figuration !

Parallèlement, il éprouve le besoin de sculpter. Son activité professionnelle dans un laboratoire de recherche où l'on met au point de nouveaux matériaux lui donne l'occasion de transformer l'essai pictural. Ce qu'il a entrepris en deux dimensions, il le réussit en trois dimensions. Au-delà d'un affranchissement des formes, il a le privilège de s'affranchir des matières et ne s'en prive pas. Son œuvre sculpté en témoigne : peu de pièces mais de quelle densité !

Cette libération des contraintes formelles et matérielles favorise sa créativité. Désormais, sa réflexion s'approfondit et se multiplie. Il ajoute sa voix artistique à celle, philosophique, des hommes célèbres qu'il admire: Senghor, Césaire, Mandela, Schoelcher, l'abbé Pierre... Cette maturation de la conscience exalte son credo : dignité, liberté, fraternité.

La force a remplacé la violence, la maîtrise a balayé le désordre. Le geste de l'artiste est sûr, ciblé. L'esthétique est au service de l'inspiration. La liberté n'est plus un but ; elle est une affirmation et un moyen d'expression. Elle passe du singulier au pluriel, de l'homme libre qui peint aux libertés qu'il prend en peignant. Les supports sont variés : toile, bois, papier, carton. Les techniques sont mixtes, élaborées dans la chimie secrète de son petit atelier. Elles intègrent parfois des éléments inattendus, comme la feuille de bananier qui, au-delà d'une nostalgie compréhensible, authentifie discrètement la réponse à une insulte.

Derrière les titres de ses travaux, on entend les cris d'Aline : Assez !, ou bien Attention ! C'est un homme debout qui nous interpelle sur les dérives de notre monde, sans lamentation mais avec la fermeté d'un combattant humaniste et fraternel. On ne réécrit pas l'histoire ; on l'écrit, on la sculpte et on la peint.

Cliquez sur une photo pour l'agrandir

Editions KC - Galerie CK - 4, rue du Terrail - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél/Fax : 04 73 90 71 34 - Portables : 06 62 35 55 86