Bandeau Editions KC Galerie CK
Livres

Soufle Étranglé


1ère de couverture Souffle Étranglé de Christian KAROUTZOS

Le rejet d'autrui serait-il un phénomène culturel ?


Renoir, non pas le peintre de génie mais son fils, le cinéaste de renom disait :

«J’ai réalisé quarante fois le même film, mes personnages quels qu’ils soient changent de milieu ou de monde et ils en meurent».

En effet la non acceptation de la différence par les uns ou le manque de compréhension du monde que l’on veut intégrer par les autres, se termine très souvent dans un drame.

Non seulement je comprends ce que Renoir voulait dire mais plus encore je suis un des acteurs de sa théorie.

Mon pays de naissance la Grèce n’est plus tout à fait le mien, un autre pays la France, ne deviendra jamais tout à fait ma patrie. Car le refus de l’acceptation d’autrui de la part de nos contemporains se traduit dans un premier temps par l’apparition d’un microcosme d’apatrides et dans un second temps par des citoyens du monde. Les uns meurent psychologiquement, les autres disparaissent physiquement.

Le ressenti de toute une vie devant cette problématique se traduit forcément dans notre réflexion, dans notre comportement au quotidien et dans notre manière de créer, nous plaçant sur la défensive, le besoin d’être aimé, une envie d’exister et de mourir.

De ce fait on développe des personnalités multiples la première est celle qui consiste à s’intégrer à tout prix, la seconde est le rejet devant les difficultés, la troisième est la marginalité imposée se traduisant par des révoltes qui sont des cris de détresse comme celles que nous avons vécues en banlieues parisiennes.

Dans mes créations au jour le jour et ceci malgré moi, je mets en évidence les difficultés existentielles.

Christian Karoutzos


Sculpture de Christian KAROUTZOS
Bonheur, tu me fais rougir
Malheure, tu me fais souffir
Je ne te mérite pas
Je ne suis pas fait pour toi
Sculpture de Christian KAROUTZOS
Comment te le dire
Plus rien ne va
Même les mémés
Ne croient plus en toi


Sculpture de Christian KAROUTZOS
Malheur, bonheur
Quel métissage
Quelle association
Sans partage
Sculpture de Christian KAROUTZOS
Bonheur, je m'approche de toi
Te caresse du doigt
Tu ne te laisses pas faire
Je désespère



Editions KC - Galerie CK - 4, rue du Terrail - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél/Fax : 04 73 90 71 34 - Portables : 06 62 35 55 86